Sélectionner une page

2016 – 2018

Le projet L’Île déboussolée est porté par la Cie La Locomotive et a été réalisé par Amélie Port-Héné (chorégraphe - danseuse), Stéphane Bientz (auteur - comédien) et moi-même dans le cadre du Passeport pour l’Art de la ville de Toulouse.

Ce parcours est une aventure extraordinaire à la découverte d’une civilisation disparue, celle de L’Île déboussolée. À travers la danse, les arts plastiques et l’écriture, les habitants et leurs coutumes vont renaître.

Le processus artistique explore le hasard et la transmission. Le hasard intervient à chaque étape pour former et redistribuer les groupes d’élèves travaillant ensemble. La transmission permet de coconstruire, de se détacher du travail effectué en le faisant continuer par l’autre. Cette démarche de création aide à conjuguer son monde avec celui de l’autre pour arriver à un résultat commun.

L’Île déboussolée est un projet transdisciplinaire où chaque exploration artistique interroge le mieux vivre ensemble.

En résumé, L’Île déboussolée favorise la communication entre les élèves (la coopération, le dialogue, la discussion), le «travailler à plusieurs», penser par soi-même et avec les autres, partager son travail (ses créations), ses idées et accepter les idées des autres.

En 2018
– Classe de Sophie Godard
École primaire de Bonnefoy, CM1-CM2
– Classe de Sandrine Carail
École primaire de Bonnefoy, CM2

En 2017
– Classe de Bénédicte Bassouls
École primaire de Ricardie 3, CE2-CM1
– Classe de Marie-Pierre Huberson
École primaire Armand Leygue, CM2

En 2016
– Classe de Stéphanie Soula
École primaire de Bonnefoy, CM1
– Classe de Laurence Bouteloup
École primaire Alfred de Musset, CM1

Compte-rendu de 2016
13 pages


TÉLÉCHARGER LE DOSSIER PDF

CONTACT    BIOGRAPHIE    LIENS

© 2016 Bruno MichellodTous droits réservés